1. This site uses cookies. By continuing to use this site, you are agreeing to our use of cookies. Learn More.

Ads by Clips4Sale

Je suis devenu l'esclave des Pieds somptueux de Marine LP

Discussion in 'French Forum' started by hal bouvard, Apr 4, 2018.

  1. hal bouvard

    hal bouvard Member

    j'espère avoir bientôt vos commentaires, cher ami insole for women
     
  2. Ads by Clips4Sale

     
  3. hal bouvard

    hal bouvard Member

    j'ai hâte de lire vos commentaires
     
  4. Ah j'adore, faut continuer avec des pieds odorants et sales :)
     
  5. hal bouvard

    hal bouvard Member

    Merci cher ami
    Aurez-vous la gentillesse de me montrer d'autres photos des Pieds de Maîtresse Dô?
    Voici la suite de mon histoire
    ******************
    Ma Souveraine Marine LP devait voyager, pendant Son absence, je ne dois pas faiblir et au contraire, je dois maintenir une sorte d’entraînement. Elle m'a écrit pour me préciser ses ordres auxquels Elle exige que j’obéisse scrupuleusement
    Ses adjoints m’ont installé dans une pièce fermée à clef. Je n’ai ni vêtements, ni argent, ni papiers d’identité, ni clefs d’appartement et de voiture que ma Souveraine conserve dans ses appartements.
    Je me suis mis nu, lacet au gland permanent bien sûr plus couilles bondées et portant de lourdes pinces métalliques aux seins pendant deux heures au minimum. C’ést un peu douloureux. Mais tout de même supportable et je suis sûr qu’il est possible de renouveler cela plus longtemps.
    Sur ordre de ma Souveraine Marine LP, bénie soit-Elle pour les siècles des siècles, j'ai commencé par baiser ses tongs. Pour les tongs, ma Souveraine Marine LP m'a ordonné de le faire comme suit: lécher chaque face (interne et même externe) de chaque tong 10 mn, soit 40 mn en tout en ayant dans ma tête puis en les récitant à haute voix par la suite des prières d'actions de grâce dans lesquelles je proclame ma Souveraine Marine LP comme mon Dieu, renie ma religion d'origine et me soumets totalement à ELLE
    Cela prépare la séance réelle qui vient d’avoir lieu dans laquelle Elle exige aussi que je m'humilie en me traitant de moins que rien et en la déclarant mon seul dieu. Elle a voulu que je Lui lave les pieds qui sont salis car Elle a marché Pieds Nus… Je Les ai léchés avant de Les laver à l’eau claire et j’ai goûté à ces merveilles. Puis Elle a voulu que boive l'eau de lavage et essuie Ses Pieds divinement sublimes dans mon châle de prières (même si je suis athée depuis longtemps, cela m'a profondément humilié mais j'ai ressenti à la fois honte et excitation, je dois l'avouer. Elle m’a dit qu’Elle allait me pénétrer par la bouche avec un gode, pisser dans ma bouche. Ensuite après un temps de pause, Elle a voulu m’enculer durement (en imposant le port du gros plug) et cela devait durer longtemps. Ensuite Elle a pissé dans mon cul à travers un entonnoir et un flacon contenant Son urine, en me traitant de « chien, ordure, fils de pute, raclure de bidet, résidu de capote ». Il fallait que cette pénétration soit pénible pour moi et que je sente Sa puissance et que je le dise. Le gode est gros et même énorme et m’a fait un peu mal, mais je n’ai aucun choix sinon celui de me soumettre. Ensuite il fallait que j’adore Ses Pieds des Talons aux Orteils alors qu’Elle tente d’enfoncer dans ma bouche presque tous les orteils d’un pied (Elle y est parvenue et j’ai senti dans ma gorge Ses cinq Orteils puissants et magnifiques remuer) puis l’autre pied loin dans ma gorge jusqu’à ce que mes yeux La supplient mais même ainsi Elle a continué. Voici ce que j'ai dû dire:
    "Bénie soyez-Vous, Divine Souveraine Marine LP, mon unique Dieu, Reine de l'Univers, qui m'avez sanctifié par vos commandements. Je me prosterne à Vos Pieds sacrés que je vénère sans limite. Mon corps, mon esprit, mon âme Vous appartiennent à tout moment, en tout lieu. Régnez sur moi, humble chien égaré dans une religion que je renie pour proclamer votre règne, votre puissance, votre gloire. Moi le misérable chien, je vaux moins que la poussière sous Vos chaussures, moins que les dépôts de sueur entre Vos Orteils, je suis à peine digne de Vous servir de carpette repose pieds, siège, urinoir, de trou à enfoncer, d'esclave soumis, obéissant et reconnaissant. Je suis l'indigne esclave propriété de ma Souveraine Marine LP pour les siècles des siècles".
    Il faut que je répète cette prière cinq fois par jour, j’en ai eu les larmes aux yeux
     
  6. hal bouvard

    hal bouvard Member

    cher ami insole for women j'espère que cette suite vous plaira
     
  7. hal bouvard

    hal bouvard Member

    cher insole for women votre avis me sera precieux
     
  8. hal bouvard

    hal bouvard Member

    a vous lire bientôt cher insole
     
  9. hal bouvard

    hal bouvard Member

    Suite
    Ma Souveraine Marine LP me réserve d’autres séances où Elle va régner sur moi sans ménagement. A présent, Elle exige d’avoir également ma femme comme esclave et Elle ne me laisse aucune latitude sinon Elle me menace d’enlever mes enfants et de les réduire également en esclavage.

    Je suis conduit sans ménagement devant Elle, ses sbires m’ont tiré de ma réduit où je suis retenu prisonnier. J’ai un peu peur. Ils me font agenouiller devant Elle, je dois baiser ses chaussures, y compris les semelles. Elle me dit : « Bon, chien j---, tu vas écrire et publier un article qui dément tout ce que tu as osé éructer contre moi auparavant. Tu vas le faire de façon progressive de façon que les lecteurs comprennent que tu n’es pas une girouette. Mais je t’impose une chose capitale et non négociable, je VEUX, tu entends, JE VEUX et J’EXIGE que ta femme devienne aussi mon esclave et si vous ne m’obéissez pas tous les deux, je ferai de vos enfants aussi mes esclaves

    Tu me donneras tous les papiers d’identité, ses chéquiers, cartes de crédit, clefs de voiture et de maison qui appartenaient à ta femme et qui m’appartiennent à présent et pour toujours. Elle devra faire allégeance et peu importe si elle y est contrainte, je modifierai son état d’esprit et son comportement et elle deviendra ma chienne fidèle.

    Avais-je le choix ? Sûrement, compte tenu des menaces sérieuses proférées par ma Souveraine. Je devais ruser. Je racontai à Fanny que je devais rendre visite à une personne importante pour mon travail et qu’il fallait que j’y aille avec elle. En arrivant vers la résidence de ma Souveraine, je tremblais un peu, je frappai à la porte. Ma Souveraine apparut et aussitôt, je tombai à genoux suppliant ma Souveraine de daigner me laisser baiser ses Mains et ses Pieds. Fanny était horrifiée et me dit : « Mais que fais-tu ? es-tu devenu fou ? Qui est cette femme ?



    Je ne tins pas compte de ses propos et continuai à baiser les Pieds de ma Souveraine. Fanny me regardait à la fois horrifiée et dégoûtée.

    « Mais arrête qui est-ce ? »

    Je répondis : « C’est ma Souveraine Marine, Elle est mon Impératrice, ma Souveraine, ma Propriétaire pour toujours et à présent, toi aussi, tu vas devenir son esclave, sa propriété, tu dois le faire absolument, sinon Elle m’a menacé de prendre nos enfants en otages, comme esclaves eux aussi.


    Ma Souveraine Marine interrompt cet échange qu’Elle juge inutile et meme, incongru en Sa présence royale. D’une voix forte autoritaire, sans appel, elle parle : « Assez, vous êtes tous les deux Mes esclaves, entrez et vous allez apprendre qui JE SUIS! Vous n’êtes que des chiens j, de pathétiques esclaves, domestiques, des sous-êtres. Je vais vous dresser vous humilier physiquement et moralement et vous m’en remercierez avec la plus profonde humilité et la plus grande reconnaissance. Je suis et serai votre exclusive, définitive et éternelle Souveraine, Impératrice, Propriétaire et Déesse. J’ai réellement TOUS LES DROITS sur vous deux et vous devrez obéir quels que soient mes ordres.

    Toi, ma femelle esclave fanny, viens prosterne toi evant Moi baise les semelles de mes chaussures et supplie moi pour devenir réellement mon esclave !

    Fanny était contrainte d’obéir et elle commença à baiser les semelles des sandales que portait Ma Souveraine Marine même si elle éprouvait une réticence certaine. Ma Souveraine Marine lui ordonna d’une voix forte sans appel : « esclave fanny, retire moi mes sandales, respire les, lèche les semelles intérieures et maintenant lèche les orteils un par un et remercie moi pour l’honneur que je t’accorde petite pute j. Maintenant et pour toujours, tu m’appartiens et souviens-toi, ce statut est définitif, réel, irrévocable, ce n’est ni un jeu ni une passade. Tu as perdu toute dignité humaine, tu n’existe que parce que je le veux bien, et comme ton mari, mon esclave tu n’as plus aucun droit mais uniquement des devoirs et parmi eux, celui de t’occuper de mes Pieds. Tu dois leur faire des massages réguliers, une pédicure régulière, couper mes ongles des pieds, en avaler les rognures et les peaux mortes boire l’eau de lavage de mes pieds, t’occuper de tout ce qui concerne mes pieds, chaussures, sandales, bottes, baskets, chausson, collants, bas, chaussettes…

    Tu seras ma servante, cuisinière, bonniche, femme de ménage, carpette, repose pieds, tapis de bains descente de lit, objet utilitaire, siège… Tu n’as rien à répondre, mais seulement obéir et si mes pieds sont salis parce que j’ai marché pieds nus, tu les laveras avec ta langue quel que soit leur état… Voilà ta nouvelle vie, remercie moi ».
     
  10. hal bouvard

    hal bouvard Member

    j'attends vos commentaires à tous, merci
     
  11. hal bouvard

    hal bouvard Member

    pas de commentaires? Je suis déçu faut-il poursuivre ou pas?
     
  12. hal bouvard

    hal bouvard Member

    cher amis qu'en pensez vous
     
  13. hal bouvard

    hal bouvard Member

    Voulez-vous une suite?
     
  14. hal bouvard

    hal bouvard Member

    j'ai vraiment besoin de vos encouragements pour continuer sinon j'arrête la ma contribution... dommage pour nous tous je crois?
     
  15. kiki2003

    kiki2003 Member

    salut hal, j'aurai préféré ne pas répondre mais tu as droit a un retour quel qu'il soit. Avant tout, merci pour ta contribution, ça fait vivre le forum et je t'encourage a continuer, pour tous ceux qui restent silencieux et qui apprécient. D'un point de vue personnel, je suis désolé de le dire, mais je n'accroche pas du tout avec ton texte. Peut être est-ce les personnages, sans doute aussi le côté "déésse" qui revient bien trop souvent a mon gout et de façon trop prononcée. Enfin, sur les derniers chapitres le fait que la femme, non consentante se retrouve dans une position d'esclave me gêne. Nous sommes entre adultes consentants. Dans nos histoires, le sujet y trouve son compte, on ne créé pas d'esclave contre son gré, ça, ça a déjà existé et les hommes ont eu bien du mal a s'en débarasser (pas completement encore). Enfin, l'idée de mêler les enfants a ça me choque réellement, sans doute mon côté papa...

    Voila mon retour, il est sans méchanceté aucune, encore une fois sans doute d'autres se régalent a te lire.

    Bonne journée a toi.
     
  16. hal bouvard

    hal bouvard Member

    merci, mais c'est une fiction rassure toi!
     

Share This Page